Zone Libre! Bastia, janvier / février 2023.

Après la roue libre de ces derniers mois, je reprends enfin la mise en jour de ce site… pas forcément l’envie de classer… cela viendra.

Histoire de me motiver un rien, je replonge avec un immense bonheur dans un événement important pour moi : ZONE LIBRE 2023 (Bastia), qui s’est déroulé de 31 janvier au 5 février 2023. Important pour tant de raisons : découvrir la Corse (enfin Bastia), voyager à nouveau, retrouver le délicieux inconfort de la course folle pour attraper le train, le taxi, l’avion (petit), et surtout en revenir à mes racines ! Le DJ set, l’art sonore, la pop décalée, le monde de l’installation interactive. Le tout agrémenté de l’acquis de ces dernières années, la photo et la vidéo matiériste, mais aussi la poésie (sous différentes formes).

J’ai donc contribué à cette édition avec trois interventions, un longue (Fragments – itération – poétique), et deux courtes, le DJ d’inauguration et un concert du duo Supernova (avec Philippe Franck et Isa Belle). Le groupe qui se réunit un fois tous les 2-4-6 ans!

1) Le DJ Set (Centru Culturale Alb’Oru)… le pied de reprendre d’assaut les platines à coup d’exotica, de garage rock, d’afro beats, de funk old school et autres mondes musicaux parallèles. Un grand moment, le premier d’un longue série!

2) Le concert de Supernova (Centru Culturale Alb’Oru)… cela faisait 6 ans que Philippe Franck et moi n’avions plus partagé un moment de scène avec ce duo de post-pop-post-poétique. Nous avons ajouté quelques nouveaux morceaux, et j’ai composé un montage visuel « microcosmique » et méditatif qui nous a accompagné de très belle manière. Isa Belle nous a rejoint pour un final magique.

3) Et durant une semaine, le dispositif Fragments à vécu une itération poétique, soit la rencontre entre des territoires visuels et sonores génératifs, interagissants avec des lectures de Jean-Marc Desgent, Vincent Tholomé, Frédérique Soumagne, Dominique Massaut, Laura Vazquez, Manuel Neto Dos Santos, Charles Pennequin, Bertrand Laverdure, Elí Urbina Montenegro, Miguel Angel Real… Pour la première fois, et très logiquement pour l’osmose, le dispositif a été présenté en mode « démo ». Pour que la proposition soit complète (la black box poétique), mon travail photo accompagné de poèmes cartels occupaient également l’espace d’exposition. C’était à L’Arsenal.

 

Festival le la Parole Poétique – Sémaphore, 17e édition.

Sortie officielle d’Équilibre de l’Adagio, participation à la jam du poétique, duo avec Roger West, performance « Le Grand Nord » avec Jérémie Tholomé, retrouver les amies et les amis. Carton (et cœur) plein!

 

En route avec David Giannoni, Aurélien Dony et Jérémie Tholomé!

La Jam:

Duo avec Jérémie Tholomé : Le Grand Nord.

Jérémie : « La première de « Harley, David & Goliath : sons of a Beach Boyz Generation (hommage à Allen Gainsbourg et Jaques Bivouac, dans le Grand Nord de l’Adagio) » c’est au programme du J3 du Festival de la parole poétique Sémaphore. À suivre en direct vers 14h10 sur la page de la Maison de la Poésie du Pays de Quimperlé.

 

Equilibre de l’Adagio… mon premier recueil, entre essai, poésie, expérimentations…

Merci Bruno Geneste, merci Ludivine Joinnot et Jérémie Tholomé pour vos relectures minutieuses et détaillées. Merci Vincent Tholomé pour la postface. Puis merci à toutes celles et ceux qui me procurent l’intensité nécessaire pour ne pas capituler.

« Équilibre de l’adagio » : Imprévisible, forte tête, giron de l’angoisse des émotions pures, un peu « codexé », ce recueil c’est – je le crois – un échantillon de l’unicité de mes personnalités multiples, un tissu de vérités mensongères, du silence et de la poussière de tabac sec, le corps abîme, la langue mordue et tordue.

Je vous laisse la surprise quant à la mise en page, sobre, mais j’ai tenté des choses…

Je me vends mal, mais je m’en fous, je suis juste heureux!

Quelques mots de Miguel-Angel Real :

http://oupoli.fr/chronemes/?fbclid=IwAR395eQ1NG1B4ESKKZW4HkRqtIgS0H58BwT-dwgPtLrfhYnTc_mptgCO93M