Bientôt, le retour!

Il s’en est passé des choses depuis le mois de mars, plein… je vous expliquerai tout, c’est promis. J’ai laissé ce blog un peu en friche pour des raisons personnelles, de santé, et aussi (et surtout) pour méditer.

Mais le temps revient à la rédaction et à l’action!

Des nouvelles d’ici peu.

 

« Festival de la Parole Poétique – Sémaphore » #15, mars 2020.

Festival de la Parole Poétique – Sémaphore #15, du 6 au 10 mars 2020…

Voilà une bien belle édition d’anniversaire qui se profile, et pour moi un goût de retour au bercail.

A mon programme, différentes créations et performances, aux côtés de Paul Sanda, de Bruno Geneste et Loran Ran, de Roger West pour plusieurs hommages à Antonin Artaud, de Krzysztof Styczynski pour une performance improvisée inédite, de Tom Buron, pour la présentation de Nadirs, de Vincent Tholomé histoire de partager MON EPOPEE

 

L’occasion pour moi aussi de revenir à l’installation sonore à travers un hommage personnel à Artaud, sous le titre de Pas de tombeau pour Artaud. J’y mêle la voix du Momo, celles d’une dizaine de poètes invités à cette 15e édition de Sémaphore, et mon travail de composition spatialisée. Voilà un salutaire retour aux sources!

Plus de nouvelles d’ici peu.

« Performances Sonopoetics » @ City Sonic #16, 29.01.20 : Margarida Guia / VTGK

Performances Sonopoetics @ City Sonic #16 : Margarida Guia / VTGK. 29.01.20, 19h

À l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, rue du Midi 144, Bruxelles. Gratuit.

Dans le cadre de : La Semaine du Son 2019 & City Sonic festival #16.

 

 

Une performance de Margarida Guia est une rencontre intime et singulière. Chanteuse, performeuse et créatrice sonore, elle nous emmène dans un cabaret de curiosités clair/obscur plein de poésie et d’imagination voyageuse, elle nous emporte à travers ses lectures aux frontières du chant et du théâtre.

Un micro, une pédale de boucle et quelques accessoires… De la plénitude et de la colère, de la poésie et de l’improvisation.

 

 

Mon épopée par VTGK (Vincent Tholomé + Gauthier Keyaerts – Be)

Mon épopée est une performance créée autour d’un livre éponyme, un ouvrage composé de 22 chants constituant le volume 13 des 38 volumes recueillant les propos tenus au jour le jour par Konstantin Peterzhak à la cafétéria du centre atomique de Dubna il y a plus de cinquante ans en Union Soviétique. Georgy Flyorov, ami et collègue de Peterzhak, note au jour le jour dans de somptueux carnets les propos un peu fous tenus par ce dernier, les adaptant ensuite – on ne sait  pourquoi – en plusieurs langues.

Le duo Tholomé / Keyaerts en donne une mise en sons et en voix partielle et partiale de sa version française. Il y voit une élégante façon de lancer une bouteille à la mer, de redonner corps aux voix singulières.

Texte de Georgy Flyorov et Konstantin Peterzhak.

Gauthier Keyaerts : electronics + sound design.

Vincent Tholomé : electronics + voix.

(Communiqué de presse)

 

Participation au « Salons d’écoute + Vidéos + Environnement sonore ». 27 > 31.01.2020

Je présente une sélection de vidéos au Salon d’écoute Sonopoetics, du 27 au 31 janvier 2020, à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, r. Et ce dans la section Sonic Scapes – Projection audio-visuelle en boucle.

 

 

« Les Pépinières européennes de Création et Transcultures proposent une sélection audio-vidéo d’artistes hybrides de générations et d’origines variées. Elle souligne le lien dynamique entre les dimensions visuelle et sonore d’un “paysage” (entendu comme le résultat d’une construction et d’une vision humaine et culturelle).

Avec des vidéos de Christophe Bailleau (Fr/Be),  Gauthier Keyaerts (Be), Stéphane Kozik (Be), Tamara Laï (Be), Kika Nicolela (Br), Paradise Now featuring Jacobleu (Be/CI), Pastoral (Be/Fr), Petermfriess (De), Alain Wergifosse (Be).

Quel que soit le parcours qu’ils aient emprunté, écoles de cinéma, d’arts plastiques, d’arts numériques ou d’autres champs artistiques, tous les réalisateurs présentés dans le cadre du programme « Jeune création vidéo-cinéma » des Pépinières témoignent d’un regard inattendu sur le monde et d’une inventivité qui nous touche et nous interpelle. »

(Communiqué de presse)