Résidence d’artiste à Moëlan-sur-mer

Afin de préparer l’adaptation scénique de L’homme de l’écume – manifeste du surréalisme des grèves, magnifique essai de Bruno Geneste, je suis actuellement en résidence à Moëlan-sur-Mer. Je passe mes journées à observer, photographier soit l’océan, au Pouldu, Port-Bali, Penmarc’h…,  soit le parcours de la Laïta. Je sens que la nature m’observe tout autant que je l’observe, cette prise de conscience est importante.

 


 

Sans oublier le rituel quotidien de la baignade à la plage de Kerfany avec mon ami Bruno Geneste, endroit magique où nous discutons informellement de la future performance interdisciplinaire.

 

9e Festival International de Poésie Actuelle de Cordes-sur-Ciel. Juillet 2018

Grâce à ce festival, j’ai pu faire de nouvelles rencontres artistiques: Thomas Déjeammes, Françoise Pelherbe, Pierre Grouix, Thomas Grison… et surtout, surtout découvrir le sanctuaire des éditions Rafael de Surtis, soit une magnifique maison sise en plein cœur historique de Cordes-sur-Ciel. Cette commune sise dans le Tarn, et baignée par la culture Occitane, m’a fortement marqué par son architecture, son histoire, sa magie (littérale et esthétique), son ambiance, sa nature. J’en suis tombé amoureux.

 

 

Bien entendu, je me suis rendu sur place pour participer au festival, pas juste pour le plaisir touristique. J’ai eu le plaisir de présenter une nouvelle version du Sanctuaire de la peur (duo avec Paul Sanda) cette fois-ci en version quatuor (avec Xavier Dubois à la guitare, et Thomas Grison aux percussions), et de rejouer La très belle performance Le vent, Je suis Léo Ferré, deux spectacles présentés en première au mois de mars, sur la scène de l’Ellipse à Moëlan-sur-mer, lors du Festival de la parole poétique – Sémaphore… ici totalement revisités.

Merci Paul Sanda et Rafael de Surtis pour votre accueil parfait.

 

 

 

37e Marché de la Poésie au Jardin du Palais Royal, Paris

37e Marché de la Poésie @ Jardin du Palais Royal, Paris. Juin 2018
Lancement du catalogue Les Confidents (les chaises-poèmes du Palais-Royal) avec Michel Goulet.
 


 
Vidéo : Sophie Tesson

 

Musiciens :
Michel Bertier et Gauthier Keyaerts.
 
Poésie-Action :
Serge Pey et Chiara Mulas
 
Organisée avec le Festival de la poésie de Montréal, Ent’revues, le Centre des monuments nationaux et le collectif Poésie is not dead. Avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International

I//M\\K : Pornocracy -Résidence d’artiste

« Il est dès lors possible d’envisager avec confiance la raison pour laquelle l’action s’exerce non seulement sur les objets proches, mais aussi sur les objets éloignés au plan de la perception : c’est en réalité (…) grâce à la communauté de l’esprit universel, qui est tout entier aussi bien dans le tout que dans n’importe quelle partie. » – Giordano Bruno

No bullshit, no fadisme, no sexploitation, no void, black light. I//M\\K 

 

Avec le projet I//M\\K  (initiales de stephan INK, Raphael Maze et Gauthier Keyaerts) nous tentons d’explorer et de questionner le concept d’indécence.

Un fellation est-elle réellement plus choquante que la décrépitude engendrée par l’ultra-capitalisme, que l’entropie sociale et écologique qui s’accélèrent, que la nouvelle vague de machisme extrême, que le lobby des armes, que l’entêtement du Brexit ou encore (et surtout) la suprême connerie Trumpiste voire « Vlaams Belangiste »?

Lorsque les élections prennent des allures d’examen de la prostate effectué au fil de fer barbelé, alors que nous vivons sous un régime (à nouveau) proto fasciste, il faut arrêter de blâmer les prostitué(e)s, les alcooliques, les toxicos et tous les autres parias rejetés du cadre de la « norme ».

Stop à la médiocrité.

 

 

Julien d’Abrigeon / Michel Bertier / Gauthier Keyaerts @ Ut Pictura Poesis, Paris. Juin 2018.

Périphérie (#22) – 37e « Marché de la Poésie.

Événement 1 1 : Exposition de Michel Goulet, performance de Julien d’Abrigeon (poésie action), accompagné par Michel Bertier et Gauthier Keyaerts (musique improvisée) @ Ut Pictura Poesis galery, Paris. 1er juin 2018.

Et quelques photos :

 

Merci  François M. / Poésie is Not Dead, Julien, Michel…